Le Consortium EASSy

Le câble sous marin EASSy (Eastern Africa Submarin System) dessert maintenant l'archipel des Comores en fibre optique.
Les liaisons ont été concrétisées fin mars 2010 pour l'île de Ngazidja et fin avril 2010 pour celles d'Anjouan et de Mohéli.

Le Consortium EASSy
Acheminement du trafic

Grâce au câble sous-marin à fibre optique EASSy (East African Submarin Cable System) a reliées au monde l'Union des Comores le 27 mars 2010 depuis l'Afrique australe en pensant par l'Afrique de l'Est jusqu'à l'Océan Indien. Cette date à marquer la pierre blanche dans le domaine du développement des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) aux Comores.

EASSy est un projet d'envergure internationale, piloté par le Nepad (Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique) qui a nécessité la mise en place de 10.294 km de câble sous-marin. C'est un consortium international représenté par 27 opérateurs de télécommunications représentant 22 pays de la zone Afrique australe, Afrique de l'Est et des îles Mascareignes.

Avec l'arrivée du câble EASSy en fibre optique véhiculant du très haut débit, le paysage des NTIC est en passe d'induire des bouleversements majeurs dans l'environnement socio-économique des Comores. Lesquels seront d'abord synonymes du développement du secteur en entraînant les autres secteurs de l'économie et du social pour enfin redéfinir et asseoir une vraie politique de développement. C'est avant tout un atout qui combine le plus grand câble international de toute la zone et une infrastructure nationale en Fibre Optique aux normes internationales. Comores Telecom est entrée sans complexe dans le monde des NTIC.

La fiabilité du câble sous-marin à fibre optique, repose aussi sur ses 11 points de raccordement avec des systèmes existants tels : Seacom, SeaMeWe, Imewe, EIG, Falcon, Teams, Safe, Wacs ... Ce raccordement nous permettra d'éviter toute rupture de connexion internet.